MON PETIT BLOG DE DRH – PAR THOMAS VILCOT

BANDEAU BLOG

Officier de Marine puis jeune directeur de supermarché à 23 ans à peine : j’étais bien loin d’imaginer que j’occuperais un jour les fonctions de Directeur des Relations Humaines (DRH) d’une entreprise qui pèse plus de 1,6 Milliards d’Euros et 6 500 points de vente en France.

Au commencement de l’entreprise, bien avant le produit et le service, il y a des femmes, des hommes, des équipes.

DRH est sans doute pour cela le plus beau métier du monde. Voilà, c’est dit.

C’est un peu chauvin, certes…

Soutenir l’entreprise dans son développement et ses transformations, donner la chance, accompagner dans les succès comme dans les moins bons moments, faire grandir : bienvenue dans mon quotidien.

Et surtout, innover, apporter du changement, bousculer nos pratiques managériales qui en ont bien besoin.

Debout là-dedans, tous sur le pont !

A-travers 2 ouvrages dédiés au recrutement et à l’apprentissage (comment, vous ne les avez pas lus ?), j’ai souhaité partager quelques convictions fortes, mais aussi susciter l’échange et le débat d’idées, le partage de bonnes (et moins bonnes) pratiques

Ce blog éphémère et sans prétention, animé avec mes seules petites mains, le plaisir d’écrire et un zeste d’humour, est un prolongement naturel de mon engagement !

Candidats, recruteurs et employeurs, collègues de la grande famille RH, internautes de passage : vous êtes ici chez vous.

Venez flâner, contribuer, prendre position, et apporter votre propre regard.

 

Image 2

 

Découvrez mes ouvrages publiés en 2013 et 2015

Couverture_Apprentissage responsable

Couverture Thomas Vilcot_Le recrutement responsable

 

 

34 thoughts on “MON PETIT BLOG DE DRH – PAR THOMAS VILCOT

  1. Bonjour,
    Candidats et professionnels du recrutement, je vous encourage à découvrir le Recrutement Responsable.Thomas Vilcot nous fait partager avec conviction sa vision du recrutement avec son crédo qui l’a accompagné tout au long de son parcours professionnel, l’engagement sur le terrain.
    Ce livre n’est pas qu’une approche conceptuelle et sémantique. Elle révèle également par sa conduite de terrain des méthodes de recrutement purement arithmétiques et déshumanisées. Aujourd’hui, le recrutement doit être repensé avec tous les acteurs afin d’avoir une adéquation entre l’offre et les besoins de l’entreprise.
    Le recrutement est un pont entre l’entreprise et le citoyen, un relai emprunt de dimension humaine.
    Osons cette conduite ambitieuse du recrutement, mais néanmoins réalisable. A lire sans modération.

    1. Merci Gilles pour votre avis de lecteur. Parlez-en, car les pratiques recrutement ont bien besoin d’être repensées. Cet ouvrage n’est qu’une modeste contribution à ce qui constitue un immense défi pour la communauté RH dans son ensemble.

  2. Un livre qui redonne de l’importance aux professionnels du recrutement souvent dénigrés, parfois à juste titre, mais dont la fonction est aussi belle que stratégique et complexe!

    Les lignes directrices amenées par Thomas Vilcot pour un recrutemement responsable méritent d’avoir un écho fort auprès des candidats et des DRH.

    1. Un livre qui remet le recrutement au centre de la fonction RH et qui nous rappelle que le recrutement est un acte majeur du management. Avec le recrutement 3.0, chaque collaborateur de l’entreprise pourrait devenir le partenaire du service recrutement mais également l’ambassadeur des pratiques et des valeurs de l’entreprise.

    2. Merci Julien et Philippe pour votre visite et votre ‘post’. Si vous y prêtez attention, on semble depuis quelques semaines redécouvrir l’importance du recrutement, la nécessité d’en finir avec « le complexe de supériorité » de certaines entreprises vis à vis des candidats. Les interventions à ce sujet se multiplient. Finalement en lien et en cohérence avec l’ouvrage !

  3. C’est la première étape d’un management durable des ressources humaines !
    Bravo

    1. Le recrutement, c’est la première étape, celle qui ‘rend possible’. Au manager du nouveau collaborateur de transformer l’essai, par un management de qualité, gage de fidélisation et d’accompagnement. Tout ceci est étroitement lié. Merci Florence pour votre visite.

  4. Bonjour,

    L’essai est clair sans être simpliste, engagé sans être moralisateur, complet sans être bardé d’une multitude de références indigestes et enfin réaliste, positif et optimiste sans être utopiste.

    Au fil des pages : pas de recherche de sensationnel ou de pratiques condamnables pour faire du buzz mais tout simplement le témoignage d’un praticien du recrutement qui nous explique et nous communique sa passion au quotidien pour ce métier.

    Après un état des lieux très concret des pratiques actuelles en matière de recrutement, Thomas VILCOT exprime sa conviction du besoin de plus en plus marqué d’un recrutement responsable avant de nous livrer en épilogue sa vision de l’évolution du métier dans les années à venir.

    Les 4 parties sont étayées par les apports de Grands Témoins qui sont toutes et tous confrontés au thème du recrutement dans leurs activités professionnelles respectives. Au travers de leur expérience des problématiques exposées ces « Grands Témoins » apportent un éclairage complémentaire au propos de l’auteur.

    Le but explicite et annoncé d’emblée en 1ère de couverture de Thomas VILCOT est de ré-enchanter la relation « candidats-entreprises » et je peux vous affirmer que ce but est atteint de belle manière et à plus forte raison dans le cas d’un premier livre.

    En résumé, je retiendrai surtout cette très belle formule de Thomas VILCOT qui nous écrit que pour lui, le recruteur est un « Expert en bonnes nouvelles ».
    En ces temps où il est plus d’usage de voir le verre à moitié vide que le verre à moitié plein, j’apprécie que des professionnels du recrutement nous rappellent qu’un recruteur est avant tout un apporteur de bonnes nouvelles.

    Laurent HYZY, dirigeant d’ALTERCONSULT et auteur du Blog « Le recrutement tout simplement ».

  5. Le recrutement responsable traité en direct par son auteur lors d’une conférence organisée hier à l’ESC Saint-Etienne pour la rentrée de la filière apprentissage du Programme Grande Ecole : un vrai moment privilégié !
    Sa vision du recrutement met en confiance, donne envie « d’oser la rencontre » que l’on soit recruteur ou recruté et bien sûr…de se plonger au plus vite dans le livre de Thomas Vilcot.

  6. Que vous soyez professionnel du recrutement, des RH, Manager ou même candidat (nous le sommes tous à un moment), je vous invite à cette lecture aux vertus pédagogiques et pleine d’enthousiasme pour le métier. Du concret, de l’humour, des témoins, le tout vous plonge dans ces enjeux primordiaux pour l’entreprise et les évolutions du recrutement. Une belle contribution qui transpire la passion et l’expertise.

  7. Thomas nous livre dans ce blog des idées, des opinions, des humeurs qui stimulent chaque jour notre manière d’appréhender notre métier de recruteur. Il nous rappelle combien les relations humaines peuvent être à la fois compliquées et simples à la fois. Arrêtons de nous compliquer la vie de recruteur et considérons nos candidats comme nos premiers clients. Merci Thomas d’avoir mis en lumière nos pratiques, à nous désormais d’échanger sur les bonnes et de réenchanter ensemble nos relations humaines. Le blog d’un sacré DRH (le Détonateur des Relations Humaines)

    1. Merci Olivier pour votre avis de visiteur régulier du Blog. L’ambition est modeste mais stratégique : faire bouger les lignes, et réinventer notre métier. A très bientôt.

  8. Thomas Vilcot, j’ai participé hier avec beaucoup d’intérêt à votre conférence sur le Recrutement Responsable à l’EML. Vos constats sur les dysfonctionnements des processus de recrutement sont très pertinents et décrivent avec justesse des expériences que nous sommes nombreux à avoir vécues en tant que candidat ou recruteur. Les pistes d’optimisation et les conseils que vous avez partagés avec nous hier sont une source d’inspiration qui nous invite à l’expérimentation la plus rapide possible.
    Je viens de m’inscrire à votre blog avec grand plaisir et avec l’enthousiasme de découvrir de nouvelles perspectives.

    1. Merci Frédéric pour votre participation à cet échange-débat. A bientôt le plaisir de poursuivre nos échanges.

  9. Faire votre connaissance lors de votre conférence à EM Lyon Monsieur VILCOT m’a permis d’apprécier votre enthousiasme et vos convictions .
    Je vous rejoins donc à 150% pour le respect dû et apporté aux candidats ( des clients qui ne payent pas), et dans la défense d’une collaboration étroite , estimée et fidèle avec nos clients ( qui nous payent ) ,
    En tant que conseil en recrutement de cadres dirigeants et fondateur du Cabinet Innoé , je m’engage depuis longtemps à faire honneur à mon métier et à faire avancer nos méthodes et comportement dans les relations sociétales d’aujourd’hui
    Heureusement nous sommes quelques’uns !
    Paul-André FAURE
    Innoé

    1. Merci pour votre message, autour de valeurs partagées. Puissions-nous être de plus en plus nombreux à revisiter nos pratiques recrutement !

  10. a partir de votre dernière lettre , je ressens cet effet vertigineux des relations dans le recrutement , outils , contraintes espace/temps …, la réponse que j’ai trouvé est dans une capacité d’adaptation selon le contexte , sans rien lâcher sur
    -la qualité de la relation ,
    – la ponctualité ,
    -les retours vers les candidats
    cordialement
    PS superbe photo et dessins!

    Paul-André FAURE
    INNOE

    1. Merci pour votre post. En route vers le candidat-client ! A très bientôt sur le blog.

  11. La place du handicap dans l’entreprise fait entièrement parti du recrutement responsable. Qu’en pensez-vous ?

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire. Le recrutement responsable consiste à mettre le candidat dans les meilleures dispositions pour une rencontre réussie. L’idée est de partager un projet commun, candidat-entreprise, qui s’appuie sur l’envie et les compétences. Le candidat ou collaborateur porteur d’un handicap à toute sa place dans ce projet. Cela se matérialise concrètement par de nombreuses actions : rendre son site emploi accessible (aux malvoyants par exemple), trouver des lieux et des modalités de rencontre accessibles à tous, et la liste n’est pas exhaustive. Notre action, qui commence des l’apprentissage, s’adresse à tous les candidats. Je précise que j’évolue dans un groupe ou le taux d’emploi des collaborateurs en situation de handicap dépasse les 10%.
      Bien à vous,

  12. Un ouvrage complet, qui s’intéresse aux pratiques du recrutement telles qu’elles existent aujourd’hui.
    Au sein d’un cabinet de recrutement par approche directe, les enjeux amènent à questionner le process dans son ensemble, depuis le premier contact avec le client jusqu’au recrutement et suivi du candidat.
    Evidemment, au cours des entretiens avec les candidats : être responsable demande une vigilance de tous les instants !
    La troisième partie m’a, à ce titre, beaucoup intéressé : recruter autrement relève du défi, mais les grandes directions données apparaissent pertinentes et bien ciblées.
    En bref, un état des lieux du recrutement réussi, enrichissant, à lire et relire !

    1. Merci Jérôme pour cet avis de lecteur, qui plus est professionnel reconnu de son secteur 🙂
      A bientôt sur le blog et bel été.

  13. Le recrutement représente un enjeu pour toutes les entreprises. C’est un processus qui ne doit pas se faire à la légère ! Recruter les bonnes personnes et les suivre pour optimiser leur rôle dans l’entreprise est un gage de réussite. Votre livre traite de tous ces aspects.

    1. Bonsoir, et merci pour votre avis de lecteur. Au commencement de l’entreprise, il y a des femmes et des hommes !
      A bientôt sur le blog.

  14. Un livre qui (re)donne toute sa place au recrutement et sa passion au recruteur ! J’exerce ce « plus beau métier de l’entreprise » depuis une dizaine d’années (je me suis reconnue, je suis un pur produit du jeunisme en recrutement…) dans des structures et des entreprises de taille et d’activité très différentes. Vous dressez un état des lieux tout à fait pertinent et proposez des solutions, que je pensais un peu idéalistes en lisant la couverture, que je pense novatrices, responsables et pragmatiques en terminant votre ouvrage.

    La RSE appliquée à un domaine stratégique de l’entreprise, le recrutement et à des parties prenantes de taille, les candidats. Ce fut un grand plaisir de vous lire, seul mon entourage à trouver cela quelque peu récurrent ce week-end quand je m’écriais, une page sur deux, « c’est tout à fait ça » !

    Je vous souhaite une très bonne continuation M. Vilcot, puisse vos idées inspirer de nombreux recruteurs et décideurs. Je vous remercie pour notre échange et une spéciale dédicasse à Laurent Joseph pour m’avoir fait découvrir ce livre.

    1. Je vous remercie pour votre témoignage de lectrice. Parlez-en autour de vous ! Et à bientôt sur le blog. Très bonne soirée.

  15. Quel plaisir de vous lire Thomas, vous m’avez complètement séduite! 🙂

    Si votre « groupe » recherche des personnes ayant mon profil, il se pourrait bien que je sois intéressée,

    En espérant tout de même que vous n’avez pas oublié qui je suis :-p

    Samantha (de CONDRIEU)

    1. Bonjour Samantha,
      Quel plaisir de vous retrouver sur le blog.
      Meilleurs voeux 🙂 et merci pour votre commentaire
      Bien à vous,

  16. bonjour,

    J’ai entamé avec conviction la lecture de votre ouvrage sur l’apprentissage.
    Mais je ne partage pas complètement votre point de vue notamment sur le plan de la suprématie systématique de l’enseignement par alternance vis à vis de l’enseignement classique. En effet ces deux parcours idéalement conviennent à des profils différents d’étudiants (notamment pour la maturité) mais si l’apprentissage favorisent les expérimentations la filière classique favorise plus à mon sens la créativité et l’innovation. A la fin les deux se rejoignent…
    Par ailleurs je vous rejoins sur le manque de moyens accordés aux CFA/écoles par contre je pense que dans l’enseignement supérieur les apprentis sont pour une majorité des privilégiés (il n’y a pas de lien rému/origine du candidat) alors que leur futur statut de cadres leur laisse entrevoir de belle carrière. Certaines entreprises de taille importante sont très généreuses avec leurs apprentis et moins pour le CFA….voilà c’est dit.

    1. Bonjour et merci pour votre retour de lecteur. L’apprentissage mérite d’être mieux valorisé et reconnu. Pour le supérieur, il donne à de nombreux jeunes l’accès a des parcours qui restaient jusque là relativement inaccessibles par la voie traditionnelle. C’est a notre sens un vrai plus. Merci pour votre fidélité au blog. Bon dimanche !

  17. Est-ce que la crise économique à impact dans l’organisation du recrutement ?
    le recrutement représente un élément stratégique comme un facteur de gain de productivité ?
    Est-ce que la nouvelle technologie impact le processus de recrutement ? Avantages et les inconvénients ?
    vous en pensez quoi du cv anonyme dans le processus de recrutement? Avantages et inconvénients ?

    1. Merci pour votre commentaire. Le digital a profondément bouscule notre rapport au temps, à l’entreprise. La relation candidat-recruteur ne sera plus jamais la même. Le candidat a accès à un niveau inégalé d’information sur l’entreprise grâce au Web ! Skype a vu le jour et les moteurs de recherche se sont mis en ordre de marche. Mais attention à ne pas perdre de vue l’essentiel : l’Humain…

  18. Bonjour
    Du point de vue du cabinet de chasse , Innoé, Je considère les outils comme des « accélérateurs de particules « , devenus indispensables en plus d’ utiles .
    Mais si l’on parles de particules , on connait aussi les risques du » nucléaire  » et du tout nucléaire quand il devient pensée unique et quand il dysfonctionne !

    Particulièrement pour des postes à responsabilités managériales ,la relation humaine authentique du recrutement s’établit en créant la confiance entre le besoin d’une entreprise et le projet professionnel et personnel d’un responsable en position de candidat : Information claire et explicite ,( même dans la confidentialité ), respect et maturité d’une relation « adulte / adulte « , retour de diagnostic éclairant, confidentialité ,discernement

    SKYPE ou Face time viennent t à la fois rapprocher et perturber la phase exploratoire .
    je recommande aux candidats de ne pas faire l’économie d’une vraie rencontre physique avec le consultant dès lors qu’ils ont à faire à une équipe professionnelle du côté du cabinet , par les premiers contact avec la Chargée de recherche et les assistantes de mission , ils ne s’y trompent pas !