Le Recrutement Responsable à bonne Ecole !

Back to school : nous y sommes, c’est le bon mois pour cela !

Pour les fidèles du Blog, nous poursuivons notre série de rencontres et d’échanges avec ces Universités et ces Ecoles qui se sont dit que décidément, il était grand temps de changer les modalités de leur recrutement.

Et que leur personnalité propre gagnerait à s’exprimer dès les premiers contacts avec leurs candidats.

Coup de coeur parmi les coups de coeur, je suis donc parti à la rencontre de Montpellier Business School, et plus particulièrement du Docteur Olivier Guyottot, Directeur du programme Master Grande Ecole et Coordinateur des recrutements internationaux 

Parce que je me suis dit qu’une Ecole de management capable de se prévaloir du Label Diversité avait forcément un message riche de sens à partager.

Je vous propose de retrouver ici notre échange.

Olivier Guyottot

MBS Logo_bd

 

Avancer vers un recrutement plus responsable vous semble-t-il une priorité aujourd’hui ?

Notre priorité consiste à détecter, grâce à notre méthode d’entretien mise en place en partenariat avec le cabinet Hays Management, l’intelligence émotionnelle, la personnalité et le potentiel du candidat, par opposition à un recrutement qui jusque là mettait en avant le niveau de connaissances ou les acquis culturels.

Le candidat n’a rien à préparer mais reçoit, en entrant dans la salle, une feuille avec des amorces de phrases qui sont de invitations à raconter une expérience vécue en mettant en avant le rôle qu’il a joué, ce qu’il en a retiré, les interactions qui ont été créées dans le cadre de cette expérience…

Cette méthode permet de mettre sur un pied d’égalité les candidats de tous horizons dans la mesure où ce n’est pas l’expérience en elle-même qui a de la valeur mais ce qu’elle a permis de devenir et la façon dont elle a pu faire évoluer le candidat.

Dans ce sens, nous essayons de faire de nos recrutements des recrutements responsables, en accord avec les valeurs de notre école (l’éthique, l’ouverture et la diversité, la responsabilité et la performance globales).

Cube - News

Quel lien entre recrutement responsable et Diversité ?

Dans notre cas, et compte tenu de la méthode que je viens de décrire, il est très fort, dans la mesure où un tour du monde dont le candidat n’aura rien retiré sera moins bien évalué qu’un petit boulot de vacances en bas de son immeuble qui l’a vraiment fait réfléchir.

De la même manière, raconter un échec pourra être plus bénéfique que raconter un succès.

Ce qui permet de mettre en avant une variété et une diversité de profils que les méthodes d’entretien de recrutement « classiques » de beaucoup d’autre écoles (faire un exposé, raconter son CV) ne permettent pas.

C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous avons été la première institution d’Enseignement Supérieur française à recevoir le label Diversité décerné par l’AFNOR.

 

Comment votre école s’engage-t-elle concrètement dans cette direction ?

Grâce à la méthode d’entretien que je viens de décrire.

Grâce également à la mise en place de concours d’entrée spécifiques et s’adressant à certaines catégories de candidats n’ayant ni les codes, ni les acquis pour briller dans nos concours nationaux (concours prépas ou admissions sur titre).

Ils constituent une vraie opportunité pour des profils différents. Nous avons par exemple un concours ‘Sportifs de Haut Niveau’ ouvert à des étudiants possédant ce statut délivré par le Ministère des Sports, ou un concours Formation Initiale Alternée ouvert à des jeunes ayant obtenu leur diplôme bac+2 ou bac+3 par la voie de l’alternance.

 DIFFERENCE

Vous évoluez dans un environnement très concurrentiel : vos modalités de recrutement, d’admission vous permettent-elles de vous différencier ?

Oui, dans la mesure où nous sommes la seule école à utiliser cette méthode, qui laisse de côté tout exercice de type exposé de culture général ou exposé portant sur un thème d’actualité.

Ces derniers s’apparentent de fait à une répétition orale des épreuves écrites, en testant de nouveau les qualités académiques classiques du candidat.

Peut-on aller jusqu’ à parler de candidats clients, et faire un lien entre les bonnes pratiques du commerce et du recrutement ?

Oui dans la mesure où les candidats demandent à être traités de façon juste et transparente par rapport aux autres et qu’il est de notre devoir de respecter une totale équité, une même qualité de traitement pour chacun d’entre eux.

Comme lorsque l’on reçoit un client dans son entreprise ou dans le cadre d’une négociation commerciale.

Le diplôme reste-t-il un gage d’employabilité aujourd’hui ?

Incontestablement, et en particulier en France qui est un pays qui reste très attaché au diplôme.

Néanmoins, il ne constitue plus une garantie comme c’était le cas il y a quelques années, et l’étudiant doit s’assurer que son niveau de connaissance, son niveau d’expertise, son savoir-être et son savoir-faire vont lui permettre d’être repéré et valorisé au moment de rechercher un travail.

 CLIENTS

 

L’apprentissage peut-il être un pilier du recrutement responsable ?

Il l’est en tous cas pour nous dans la mesure où il permet à des étudiants sans ressource financière de financer leurs études.

Nous en avons fait depuis plusieurs années une priorité stratégique et nous sommes aujourd’hui la 1ère grande école de management pour le nombre d’apprentis avec près de 800 alternants pour l’année académique 2014-2015.

Dans notre cas, apprentissage et recrutement responsable sont indissociables.

Clavier Contrat d'apprentissage

Je remercie Olivier Guyottot pour son témoignage, ainsi que François-Xavier Thery.

Pour aller plus loin : www.montpellier-bs.com

Je vous souhaite une excellente semaine et vous remercie pour votre fidélité.

Grâce à vous, pas à pas, petit blog est en train de devenir grand 🙂

Réagissez