Marine Nationale & Recrutement Responsable : rencontre avec le commandant Marc Pouly

 

A l’heure de franchir ensemble le cap d’une nouvelle année, il m’a semblé particulièrement judicieux de démarrer 2014 du bon pied… et même plus, de le faire d’un pied marin !

Je vous propose donc cette semaine une plongée au coeur du recrutement de la Marine Nationale.

Le saviez-vous ?

  • 80% de l’humanité vit à moins de 20 kilomètres des côtes
  • 90% de nos approvisionnements transitent par la mer
  • 70% de la surface du globe est couverte par les océans

Tout cela nous permet de mieux comprendre le rôle stratégique de notre Marine Nationale, dont l’action au service de l’Etat repose sur les femmes et les hommes qui la composent, en mer comme à terre.

C’est peu dire que le recrutement y occupe une place centrale.

Le Capitaine de Vaisseau Marc Pouly, ‘pacha’ du recrutement de la Marine Nationale, a bien voulu répondre à mes questions pour le blog.

 

Thomas Vilcot : commandant, en quoi le recrutement est-il une fonction stratégique pour la Marine Nationale ?

Commandant Marc Pouly : ‘Les ressources humaines de la Marine Nationale obéissent à une logique de flux. En effet, la moyenne d’âge des équipages est d’environ 28 ans. Par ailleurs, une majorité des marins se trouvent sous contrat à durée déterminée et la durée moyenne des services est d’environ 11 ans. Il est donc très important de recruter chaque année pour assurer aux bâtiments de la marine un personnel suffisant et qualifié’.

 

Marine 4

Thomas Vilcot  : combien de personnes recrutez-vous par an, sur quels métiers ? Trouvez-vous les compétences dont vous avez besoin ?

Commandant Marc Pouly : ‘Nous recrutons environ 3 000 marins par an entre 16 et 29 ans.

Il existe plus de 40 métiers différents au sein de la marine nationale : navigateurs, mécaniciens et électriciens travaillent avec des cuisiniers, des gestionnaires de ressource humaines et des marins dont le métier est lié aux opérations comme les fusiliers marins.

Nous trouvons les compétences dont nous avons besoin, en particulier grâce au travail réalisé avec la filière professionnelle de l’éducation nationale.’

10BST177NA022_JEROME_HARY.jpg

Thomas Vilcot : comment, avec vos équipes, avez-vous placé l’humain au cœur du recrutement ?

Commandant Marc Pouly : ‘Le métier de marin est assez particulier et demandes des qualités qui dépassent largement la seule compétence professionnelle, et d’ailleurs le métier s’apprend à l’école de la mer qui n’est pas au programme des collèges et lycées classiques.

Ses qualités (altruisme, autonomie, humilité) sont au cœur de l’humain. Ainsi, tout candidat à l’engagement  passe au moins 3 entretiens avec un marin recruteur et un entretien avec un psychologue de la Marine qui évalue ses aptitudes à s’adapter à la vie en équipage et en mer.

Notre recrutement s’apparente souvent à la construction d’un projet professionnel, presque un choix de vie car nos jeunes candidats ne connaissent souvent rien de la vie militaire et de la mer.

Je choisis souvent un candidat en fonction de sa motivation et de son attirance pour la mer, faisant confiance à notre système de formation pour en faire un marin compétent dans sa spécialité’.

 

Marine 3  Marine 2

Thomas Vilcot : mesurez-vous avec précision les résultats de vos actions de recrutement, de sourcing ?

Commandant Marc Pouly : ‘Nous avons des outils de pilotage qui nous permettent de modifier nos éléments de langage et de nous adapter. En particulier, nous portons une grande attention aux raisons pour lesquelles les candidats renoncent à leur engagement avant les six premiers mois. Notre but est de ne pas mettre nos jeunes concitoyens en situation d’échec’.

Thomas Vilcot : le ‘recrutement responsable’ : est-ce devenu une nécessité ?

Commandant Marc Pouly : ‘Je suis de plus en plus convaincu que nous devons accompagner nos jeunes concitoyens vers leur futur métier.

Un recrutement est réussi lorsque le recruté arrive dans l’entreprise avec une idée la plus juste possible de son travail, des conditions dans lesquelles il va l’exercer ainsi que des perspectives d’évolution.

Etre sincère à toutes les étapes du process de recrutement me paraît de plus en plus être une évidence, avec cette génération souvent très bien informée qui n’accepte pas la dissimulation.

Nous devons faire rentrer les prescripteurs (parents, professeurs) en plus des jeunes dans nos entreprises pour qu’ils puissent en parler à ceux qu’ils élèvent ou forment.

Ainsi, la Marine propose à plus de 200 jeunes par an de suivre pendant une année scolaire une préparation militaire marine durant laquelle (15 samedis par an), les jeunes apprennent ce qu’est la Marine et le métier de marin. En arrivant quelques années plus tard à bord, il y a rarement de mauvaises surprises.

 

Marine 6

Dans votre ouvrage, j’ai beaucoup aimé l’approche globale du recrutement. En particulier l’accompagnement autour de la mobilité : aide à la location, aide pour l’emploi du conjoint etc…

Recruter de façon responsable, c’est avant tout mettre le futur collaborateur dans de bonnes dispositions matérielles et familiales pour qu’il se sente accueilli.’

 

Commandant Marc Pouly, je vous remercie pour votre disponibilité et votre éclairage.

Pour aller plus loin, j’invite tous les lecteurs et visiteurs du blog à découvrir le portail http://www.etremarin.fr/

 

 *Crédits photos : Cols Bleus, MP Laurent Bouillon, PM Frédéric Duplouich, SGT jean-François d’Arcangues / ECPAD, SM Thibaud Claisse, PM Christian Cavallo

One thought on “Marine Nationale & Recrutement Responsable : rencontre avec le commandant Marc Pouly

Réagissez