Un métier, deux regards, un même engagement.

Recruteurs et cabinets de recrutement : comment avancer ensemble dans une même direction ?

Vaste question et sujet de débat passionné.

Au commencement de tout partenariat, il y a un socle de valeurs communes. Un référentiel partagé, bien au-delà de la simple relation contractuelle.

Dans le prolongement d’une intervention au Club des Chasseurs de Têtes le 24 Septembre dernier, autour du Recrutement Responsable, il m’a semblé important de donner la parole à celles et ceux qui font avancer la thématique du candidat-client côté cabinets.

Accueil, ouverture, écoute, considération, bienveillance.

Cette semaine, Maxime Delesalle, Consultant Associé de Keyman, prend la parole sur le blog !

Je vous souhaite une bonne lecture.

 

Maxime Delesalle

J’ai rencontré Thomas Vilcot à l’occasion d’une présentation de son livre Le Recrutement Responsable en septembre 2013.

Lors des questions aux intervenants, je lui demandais comment il conciliait le recrutement responsable avec la culture de la distribution parfois abrupte vis-à-vis des candidats. Il m’a répondu simplement, directement et en donnant des exemples de pratiques concrètes visant à mieux considérer et respecter les candidats. Je me suis rendu compte que Thomas Vilcot avait des convictions fortes en matière de respect des candidats. J’ai pu constater que ces convictions généraient des pratiques intelligentes, respectueuses et efficaces.

Au cours de cette soirée, j’ai eu envie de poursuivre l’échange sur ce thème et notre conversation fut vivante, riche et motivante. Nous avons également constaté que nous partagions des valeurs et des pratiques en terme de recrutement responsable.

Je suis Maxime Delesalle, Consultant Associé du cabinet de recrutement par approche directe Keyman.

Nous approchons des profils top et middle management dans les principaux secteurs et métiers suivants : distribution et e-commerce, métiers digitaux, dirigeants, finance, ingénierie de l’information et de l’industrie, BTP, restauration collective. Nous sommes 14 collaborateurs et  nos bureaux sont à Lille (Marcq-en-Baroeul) et Paris. Nous conseillons des grands groupes comme des PME-PMI. Nos valeurs sont les suivantes : PROGRES, PLAISIR, BIENVEILLANCE, ENGAGEMENT, PERFORMANCE.

Keyman est né il y a 10 ans et a développé ces valeurs fortes parce que vécues, notamment dans la relation aux candidats. En lisant le livre de Thomas, en échangeant avec l’auteur, j’ai eu envie d’écrire ce billet afin de témoigner pour le développement des bonnes pratiques du recrutement responsable.

Dieu sait que notre métier, dont la pratique n’est ni encadrée par une charte éthique ni sécurisée par une certification, est parfois décrié à juste titre par des candidats trop souvent déçus ou désabusés. Il y a trop souvent un fossé entre les bonnes intentions affichées des recruteurs (cabinets ou entreprises) et la réalité moins reluisante de pratiques dévalorisantes, négligentes ou irrespectueuses.

La lecture du livre de Thomas Vilcot m’a permis de voir que nous n’étions pas seuls à promouvoir des pratiques simples, humaines et également efficaces en terme de recrutement.

Voici les principaux parallèles que j’ai pu établir entre les convictions de Thomas Vilcot et nos pratiques quotidiennes :

Etablir un rapport de proximité avec la jeunesse

Keyman est en partenariat avec des écoles de commerces (participation aux jurys, réception d’étudiants pour des entretiens) mais également avec l’Ecole de la 2° Chance où nous consacrons des demi-journées à l’accompagnement de ces élèves en difficulté sociale et en réinsertion.

Faire de l’entreprise un lieu de formation

Nous avons toujours intégré des personnes en contrats d’alternance pour ensuite les embaucher. Cette pratique est riche pour la personne comme pour l’entreprise. L’une de nos collaboratrices est chez nous depuis 8 ans, elle est aujourd’hui l’un des piliers de notre équipe de chargés de recrutement et poursuit en parallèle une formation bac+5 en ressources humaines.

Etablir une relation de confiance et de proximité avec les candidats

Nous construisons une relation individualisée avec chaque candidat, lors de l’approche téléphonique et lors de l’entretien physique. L’une de nos valeurs est la bienveillance et j’oserais dire que c’est une nature (pourquoi seconde ?). que faisons-nous pour favoriser une expérience candidat positive ?

  • nous nous attachons à recevoir nos candidats comme nous recevons nos clients ;
  • nous ne cherchons jamais à les piéger pour les juger, mais très clairement à les écouter pour les comprendre et réellement les évaluer ;
  • nous regardons bien évidemment les compétences mais le cœur de notre valeur ajoutée est l’évaluation des savoir-être et des motivations ;
  • chaque candidat rencontré, qu’il soit sélectionné  ou non dans la short-list, fait l’objet d’un débrief téléphonique personnalisé. Notre rôle est de conseiller les candidats comme nous conseillons nos clients. Nous cherchons à rendre cette expérience candidat valorisante et instructive, quelque soit l’issu du process.

Cette année, nous fêtons nos dix ans. Nous partagerons un moment de convivialité avec nos clients et certains de nos candidats car ils ont fortement contribué à notre croissance et à ce que nous sommes. Je me rends compte que nous établissons une relation particulière avec les candidats, ils nous le témoignent tous les jours.

Bien sûr, nous cherchons à améliorer nos pratiques en permanence car nous savons que nous ne sommes pas infaillibles. L’irréprochabilité totale est très difficile à atteindre mais elle est un but quotidien.

Au nom de Keyman, je remercie Thomas Vilcot qui, grâce à son ouvrage et les pratiques qu’il promeut et met en œuvre, m’a permis de prendre conscience que les bonnes pratiques étaient probablement en progrès. Cela rassure et motive dans la poursuite de notre positionnement vis-à-vis des candidats.

Très clairement, la bienveillance et le respect ne sont pas des ennemis de la performance et de l’efficacité, ces valeurs en sont mêmes des ingrédients incontournables d’un recrutement réussi.

A très bientôt.

Maxime Delesalle

 

Pour aller plus loin : www.keyman.fr

Réagissez